Affaire CETIC de Kouoptamo: Quel HAPPY end!!

0
1858

Tous les arriérés de primes et salaires ont été payés à ce jour aux ayant-droits par le Directeur du dudit établissement.
Rappelons que le directeur avait fait main basse sur la caisse et refusait de payer les salaires des enseignants. Voir article CETIC de Foumbot : le directeur fait main basse sur la caisse et échappe de peu à la prison
Il faut ici reconnaître l’engagement du sous-préfet de cet arrondissement et du délégué départemental qui ont tenu à ce que justice soit faite.
Il faut aussi louer ces enseignants qui jusqu’à la dernière minute ont refusé d’adhérer à l’idée selon laquelle le salaire n’est qu’un cadeau du “patron” à l’endroit de l’ouvrier, raison pour laquelle ils l’ont revendiqué jusqu’à la dernière minute.

Par Fokou Kodjo