Propositions du SNAES-NOUN face à la montée préoccupante de la violence en milieu scolaire

0
883

 Première mesure : Humaniser et animer l’école
Ceci passe par :
-La dotation des établissements en infrastructures de qualité ; salles de classe spacieuses et aérées, cimentées et plafonnées et en couleurs douces ;
-Limiter à 70 le nombre d’élèves par salles de classe ;
-Créer des espaces verts et des jardins scolaires à faire entretenir par des élèves ;
-Multiplier les sorties de découvertes avec élèves (Musées, centres touristiques, prisons, orphelinats…) ;
-Fournir les moyens aux services APPS afin qu’ils puissent multiplier et organiser des clubs scolaires, véritables lieux de socialisation, d’expression du génie et de promotion des loisirs sains.
 Deuxième mesure: Sécuriser l’école :
Ceci passe par :
-L’isolation des campus scolaires par la construction des barrières ;
-Fournir les établissements scolaires en personnels suffisants chargés de la discipline (Surveillants de secteurs et surveillants généraux).
-Recruter le personnel non-formé sur la base d’une enquête de moralité et le former aux principes de fonctionnement des établissements scolaires avant de l’utiliser dans le campus;
-Élaborer les règlements intérieurs et le diffuser par lectures et affichages dans les salles de classes,
-Tenir régulièrement les conseils de discipline et appliquer sans faiblesse les décisions prises ;
-Constituer un fichier départemental des délinquants violents exclus des lycées et collèges du département et à référer dans les centres spécialisés avant réinsertion dans le système normal après évaluation ;
-Faire fonctionner effectivement les commissions de recrutements dans les établissements scolaires qui restent aujourd’hui l’exclusivité des chefs d’établissements ;
-Constituer un répertoire téléphonique des parents ou tuteurs à contacter en cas de problème.
Troisième mesure: Retourner à l’orthodoxie
Ceci passe par :
-La nomination des chefs d’établissements sur la base de l’excellence et non des contraintes obscures qui poussent à faire du chiffre mais surtout du mauvais chiffre ;
-Tenir une fois par trimestre des réunions des parents d’élèves ;
-Élaborer des règlements intérieurs et y consacrer une place de choix dans la valorisation et la protection de l’enseignant ;
-Fournir les financements nécessaires au fonctionnement optimal des établissements scolaires ;
-Mettre en application les dispositions du statut particulier et de loi d’orientation qui revaloriseront à coups surs le statut social de l’enseignant ;
-Valoriser l’enseignant vacataire et lui payer un salaire décent qui lui permet de s’affirmer socialement et de se faire respecter devant les apprenants et la société ;
-Accélérer le traitement des dossiers de prises en charge des ECI et leur permettre de toucher le premier salaire dès la sortie de l’école ;
-Élaborer une loi pour la protection de l’enseignant et la faire voter par l’assemblée nationale ;

https://www.snaes.org/wp-content/uploads/2020/01/Propositions-du-SNAES.pdf