AFLATOUN-CAMEROUN : Atelier d’intégration de l’éducation sociale, financière et entrepreneuriale dans les curricula de l’enseignement secondaire général ce 10 et 11 décembre 2018 à Yaoundé

0
1876

Les lundi et mardi 10 et 11 décembre 2018 à Meumi Palace Hôtel à Bastos Yaoundé, dans le cadre de la convention de partenariat signée en 2015 entre le MINESEC et Aflatoun International, ONG basée à Amsterdam aux Pays-Bas, s’est tenu un atelier d’approfondissement du processus d’intégration des contenus d’éducation sociale et financière (ESFE) dans les curricula de l’enseignement secondaire général du Cameroun. En sa qualité de partenaire camerounais de mise en œuvre de ladite convention, le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Secondaire (SNAES) a assuré le bon déroulement dudit atelier. Venus exprès d’Amsterdam, M. Hassan Mahtat, Chief of National Policies à Aflatoun International et Mohamadou Badiaga, Francophone Africa programme manager ont assuré la facilitation de l’atelier. Les ICG LALE, Sciences et Sciences Humaines ainsi que leurs chefs de sections y ont participé activement.

La première journée de l’atelier a consisté en une session d’orientation qui a permis de revoir les fondamentaux de l’ESFE tels qu’élaborés et mis en œuvre à travers le monde (plus de 110 pays sur tous les continents) par Aflatoun International : le programme avec ses éléments de base, les outils de la méthodologie centrée sur l’apprenant (APC en d’autres termes) et le réseau. La deuxième journée a permis aux experts de la pédagogie de travailler sur la matrice d’intégration (élaborée au cours d’un précédent atelier en 2016) et ainsi d’esquisser une première répartition des contenus dans les disciplines des trois inspections générales. Sur la base de cette esquisse, ils vont à présent élaborer un guide de l’enseignant sur lequel des équipes s’appuieront pour descendre dans les régions préparer les inspecteurs et les enseignants à introduire les jeunes du secondaire général à l’éducation sociale et financière, laquelle fait désormais partie comme on le sait des compétences dites du XXIe siècle inscrites dans les ODD en vue de l’agenda 2030 adopté à Inchéon.

Dans les mois qui suivent, un intense programme de formation et d’installation des clubs Aflateen à travers le pays va se dérouler. A termes, les jeunes Camerounais se verront dotés de compétences susceptibles de leur faciliter l’insertion dans le monde hyper financiarisé du XXIe.

La Rédaction