IE Région Afrique : Le RESAC tient enfin son atelier sous-régional en présentiel !

0
186
IE Région Afrique : Le RESAC tient enfin son atelier sous-régional en présentiel !

Après deux années de réunions en ligne à cause de la pandémie du COVID 19 et dans le cadre des activités 2022 du Réseau Africain des Femmes en Education (RAFED), le Réseau des Enseignantes Syndicalistes d’Afrique Centrale (RESAC) a organisé du 15 au 17 novembre 2022 à Brazzaville en République du Congo, un atelier sous-régional de formation et de partage d’expérience des responsables des questions d’égalité de genre des syndicats membres de l’IE sur le thème : « leadership genre et convention 190 de l’OIT » auquel était convié la FESER.

 Les objectifs de cet atelier étaient d’outiller les participant(e)s pour une meilleure compréhension du concept de leadership genre  et de développer des stratégies communes pour un plaidoyer efficace en vue de la ratification de la C190 sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail.

Cet atelier qui a connu la participation d’une trentaine de participant(e)s dont trois secrétaires généraux des fédérations syndicales s’est déroulé sous la coordination des camarades Agnès Béatrice Bikoko et Léa Georgina Eyeng et a permis aux femmes syndicalistes de partager des expériences et des exemples de bonne pratique en matière de syndicalisation des femmes, de plaidoyer et de constitution des groupes de pression. L’exemple le plus patent est celui du Gabon où le SENA a obtenu du gouvernement gabonais la promesse solennelle de la ratification de la C190 après un travail de collecte des données qui a permis aux camarades du SENA de compiler des centaines de cas de violence et de harcèlement dans les établissements scolaires.

Les tactiques et stratégies de mobilisations ainsi que les techniques de négociation ont également été partagées par les responsables syndicaux présents à cet atelier. Notons que la représentante de l’IE Afrique nous a suivis de bout en bout via un lien Zoom crée pour la circonstance, suite à l’impossibilité pour elle d’être parmi nous. C’est d’ailleurs elle qui nous a présenté les initiatives de l’IE en faveur des questions de genre ainsi que ses attentes vis-à-vis des organisations affiliées.

L’activité qui a retenu notre attention est bien celle du troisième jour qui a abouti à l’adoption des plans d’action par sous-région pour l’année 2023. L’autre information capitale de cet atelier est la préparation à l’élection de la prochaine coordinatrice du RESAC en 2023. Les critères pour y postuler sont connus : pouvoir communiquer en français et en anglais, et avoir mené les activités du plan d’action 2023 tel qu’adopté. Toutes les organisations syndicales ont été invitées à s’investir sur le terrain pour que les rapports soient plus consistants à notre prochaine rencontre. Par ailleurs et dans le cadre de la coopération Sud-Sud, la prochaine rencontre se tiendra au Cameroun. En attendant, le plan d’action de la section genre de la FESER pourrait entrer en exécution d’ici janvier 2023 inch allah !

Désirée Deffo Kaptche

                            Responsable des questions d’égalité genre de la FESER