Le banditisme intellectuel en cours de téléchargement au MINESEC

0
133
Le banditisme intellectuel en cours de téléchargement au MINESEC

C’est louable de solliciter la contribution des CO du terrain, de la périphérie du centre de décision, dans le cadre de la révision du Cahier des charges des CO. Cette initiative est à féliciter. Dire le contraire, c’est être et faire rabat-joie. Toutefois, cela doit se faire dans le respect du droit d’auteur et du droit de propriété intellectuelle de tous les contributeurs.

Le banditisme intellectuel, très en vogue dans l’administration centralisée, veut que les idées de périphérie deviennent la propriété EXCLUSIVE de certain.e.s  responsables centraux qui s’en orgueillissent outre MESURE. Les exemples sont legion. Le champ de l’orientation-conseil ne fait pas mystère. Ici comme ailleurs, les hautes instructions de la hiérarchie se trouvent très souvent être les fruits du construit de certains acteurs du terrain. Malheureusement, jamais ils ne sont cités.

Un appel à contribution aurait permis de valoriser les compétences. Un appel à manifestation d’intérêt aurait permis de sélectionner un consultant individuel ou une firme pour faire le job et le soumettre à la validation de tous les acteurs de l’orientation-conseil au Cameroun.

Le MINESEC devrait donc faire un appel à candidature et envisager une collaboration avec les milieux de recherche et ceux des professionnels. Par exemple, le référentiel de compétences à s’orienter à l’issue du secondaire en France est présentement conduite au sein du Laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie Appliquées de l’Université de Paris Cité avec la participation des Psy-EN, des CIO, des enseignants, des élèves, …

Pourquoi chez nous on ne pourrait pas mettre à profit la contribution des facultés des sciences de l’éducation, des bureaux d’études, des écoles de formation, des professionnels indépendants, etc. ? Qu’est ce qui garantit au CO et à la périphérie que leur droit seront respectés ? Les CO sollicités sont ils tous outillés pour faire le Job? Et si enfin on apprenait à faire les choses comme il se doit? Halte au chipotage ! Évoluons!

Inscrivez la rédaction et la révision du Cahier des charges des CO dans le BIP! Faites en une poche de dépenses institutionnelles et  faites faire le travail par des experts chevronnés! C’est ce qui se fait.

BOMDA