Tcholliré : 50 ans d’âge et le lycée bilingue se bat pour conserver demeurer un établissement de référence

0
421

Etant un milieu éducatif vieux de plus de 50 ans, il vit le jour en 1971, date de création et d’ouverture, en tant que Collège d’Enseignement Général (CEG) de Tcholliré sous la direction de Jean RENEVIER, un coopérant français. Il a connu trois transformations à ce jour : sa première transformation eut lieu en 1979 quand il devint le Collège d’Enseignement Secondaire (CES) de Tcholliré avec comme Directeur Monsieur SADOU Pierre ; sa deuxième transformation suivit en 1991 quand il devint le Lycée de Tcholliré, faisant de Monsieur MBEZELE, alors Directeur, le Proviseur dudit lycée à qui succèdera la même année Monsieur IKON Joseph ; sa troisième, récente et dernière transformation intervenue en 2011 en a fait le Lycée Bilingue de Tcholliré avec à sa tête Monsieur MBINGUE Simon. Le Lycée Bilingue de Tcholliré fait donc partie des institutions républicaines hémi-centenaires de ce pays. Tout un palmarès !

En raison de l’âge relativement avancé de cette institution, elle a bénéficié des soins plus ou moins bienveillants de presqu’une dizaine de tuteurs ainsi qu’on peut le voir sur le tableau ci-après :

PériodeDuréeChef d’établissement
1971-19798 ansJean RENEVIER
1979-19878 ansSADOU Pierre
1987-19914 ansMBEZELE
1991-19921 anIKON Joseph
1992-200311 ansFOUOGUE Paul
2003-20107 ansTEUMA Pierre
2010-20144 ansMBINGUE Simon
2014-20151 anNJATI Ali
2015- à nos jours//Adamou BAÏMBA

Pour continuer à tenir sa réputation de structure républicaine de référence, le Lycée Bilingue de Tcholliré  peut aujourd’hui compter sur plus de soixante-dix (70) personnels administratifs et enseignants :

  • Un proviseur ;
  • Trois (03) censeurs ;
  • Sept (07) surveillants généraux
  • Un (01) Discipline Master par ailleurs Vice-Principal by order ;
  • Un (01) Conseiller Principal d’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle ;
  • Un (01) Coordonnateur des Sports ;
  • Cinquante-deux (52) enseignants qui sont au 2/5 vacataires ;
  • Sept (07) agents d’appui (secrétaire, surveillant de secteur, vigile, gardiens de jour et de nuit).

Les encadreurs (personnels administratifs et enseignants), dont le besoin est exprimé chaque année, restent toujours insuffisants pour un effectif de plus de mille cinq cent (1.500) élèves. L’établissement n’avait pas de divisions statiques dès le départ au vu des effectifs si souvent changeants en fins d’années. Cette instabilité s’est davantage accrue avec l’avènement du COVID-19 et ses conséquences que sont le système de la mi-temps et les mesures barrières.

En raison de l’insuffisance de salles de classe causée par le respect des mesures de distanciation physique, les effectifs minoritaires pour certaines séries ont connu des compilations de niveaux dans une salle, en ce qui concerne les classes ayant des cours de tronc commun. On a aussi séparer par des cloisons certaines grandes salles de classe pouvant y prendre différents niveaux ayant des effectifs pas trop conséquents. Ce système a alors mené à des salles de permanence pour des cours de spécialité devant séparer les salles à effectifs compilés.

L’établissement s’est arrimé à la donne de l’ère du numérique avec une page Facebook où les informations et communications passent en temps réel. Le nom de cette page est  Lycée Bilingue de Tcholliré/GBHS Tcholliré et le lien est https://m.facebook.com/Admin.LBT/

                                                                             Maurice Dobsbeto