DIBOMBARI : UNE RENTRÉE SCOLAIRE HAUTEMENT ADMINISTRATIVE

0
276

Depuis le 05 septembre, jour de rentrée, l’arrondissement de Dibombari connait une  ambiance de visite administrative. En effet après le sous-préfet Jean-Philippe  NGO’OMEBE qui a lancé la rentrée scolaire 2022-2023 au lycée de Dibombari en assistant à la levée des couleurs avant de se rendre dans les autres établissements de l’arrondissement, ce sera autour du Gouverneur de la région du Littoral Samuel Dieudonné IVAHA DIBOUA d’y faire un tour le mercredi 07 septembre pour effectivement se rendre compte de l’effectivité de la rentrée.

Pendant la levée de couleurs du 05 septembre en présence du sous-préfet  au lycée de Dibombari,  Mme NOMO ETEME le proviseur, dans sa prise de parole souhaitera tout d’abord une bonne rentrée scolaire à tous les élèves, puis leur donnera des conseils sur les mesures à prendre sur le plan sanitaire en rappelant les mesures barrières contre la Covid 19 et aussi en revenant sur le concept « Clean School », concept cher au ministre des Enseignements Secondaires. Après le départ du sous-préfet, les élèves se sont rendus chacun dans sa salle de classe suivant les orientations du censeur TEGANG Jean-Baptiste car il y a eu cette année une nouvelle répartition des salles de classes dans le but de lutter contre les flâneries des élèves. Ils y seront rejoints par les enseignants pour la prise de contact, l’évaluation diagnostique et la présentation du programme.

Le troisième jour de la rentrée, lors de sa visite dans certains établissements de l’arrondissement de Dibombari,  le Gouverneur s’arrêtera d’abord au CETIC de Dibombari puis au Lycée où l’on constatera dans l’ensemble le respect des mesures  barrières avec la présence des seaux devant les salles de classe pour le lavage des mains. Au lycée de Dibombari en particulier, le Gouverneur entrera dans deux salles de classe où il s’entretiendra avec les élèves sur comment lutter contre la Covid 19, contre le choléra et que faire pour s’assurer une année scolaire réussie. Il ne manquera pas de donner ce conseil : « la première richesse d’un élève c’est la santé, si vous n’êtes pas en santé vous n’allez pas bien étudier, dites-vous que l’examen d’abord, le plaisir après ». Mme le proviseur n’a pas manqué de présenter les difficultés que rencontre le lycée surtout en matière d’infrastructures.